Le rapport d'évaluation du programme d’appui de l’UE à la 2ème phase de l’INDH


Rabat, Agence Marocaine de Presse - 08-12-2017

Le rapport d’évaluation du programme d’appui de l’UE à la deuxième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), dont les grandes lignes ont été présentées vendredi à Rabat, est "très positif", notamment en ce qui concerne le changement des mentalités et des comportements et le renforcement de l’aut-confiance et des compétences des bénéficiaires, a souligné la coordinatrice nationale de l'INDH, Nadira El Guermai.

Ce rapport se félicite de la pérennité des projets réalisés dans le cadre de l’INDH, lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2015, a indiqué M. El Guermai dans une déclaration à la presse à cette occasion, précisant que cette pérennité a eu un impact positif sur les bénéficiaires des actions de ce programme et consacré l’esprit de cette initiative.

Élaboré par un cabinet international mandaté par la délégation de l’UE au Maroc, ce rapport d’évaluation relève que l’INDH a consolidé les ambitions des bénéficiaires à travers l’écoute des citoyens, leur accompagnement, ainsi que le renforcement de leur confiance en soi et de leurs compétences afin de répondre à leurs besoins qui sont en évolution constante, a-t-elle expliqué.

Dans ce sens, Mme El Guermai a fait savoir que les partenaires du Maroc se sont engagés à accompagner ce chantier royal qui constitue un "exemple unique" aux niveaux national et international, notamment en matière de mise en œuvre de la bonne gouvernance, ajoutant que cette donne a consolidé la confiance entre le Maroc et ses partenaires qui qualifient cette initiative d’un "exemple à suivre" dans le domaine des projets socio-économiques.

Le rapport d’évaluation du programme d’appui de l’UE à la 2ème phase de l’INDH s’est basé sur 5 critères se rapportant à la pertinence, à l’efficacité, à l’efficience, à l’impact et à la pérennité.

Selon les conclusions de ce document, les structures de gouvernance de l’INDH constituent un modèle de bonnes pratiques qui a joué un rôle essentiel dans la réussite de ses programmes et l’accomplissement de ses objectifs.

Le rapport met l’accent sur la triple pertinence de l’INDH en ce qui concerne les objectifs qui sont parfaitement adaptés aux besoins et priorités nationales, les critères de sélection des projets à fort impact et le ciblage au niveau de tout le territoire national.

La cérémonie de présentation de ce rapport, présidée par le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a été marquée par la présence notamment du chef de coopération à la délégation de l'UE au Maroc, Philip Mikos, de partenaires nationaux, de bailleurs de fonds internationaux, ainsi que de représentants de plusieurs associations bénéficiaires de ce programme.