08/05/2017 : Les projets médico-sociaux de l'INDH, une aubaine pour les villages d’Al Haouz


MAP - 08-05-2017

 

Les différents projets médico-sociaux réalisés dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans les villages des hautes montagnes de la province d’Al Haouz et qui répondent aux divers besoins urgents de la population vivant dans des conditions difficiles, constituent une aubaine pour la population locale qui profite des divers services sociaux et sanitaires de l’Initiative.

Malgré la difficulté d’accès à cette zone montagneuse, les responsables de l’INDH n’ont épargné aucun effort pour apporter leur soutien et répondre aux besoins des populations défavorisées dans les zones enclavées de la région, à travers la création de Dar Al Oumouma (Maison de la maternité) au niveau de la commune rurale Asni et Dar Taliba (Maison de l'étudiante) dans le village d’Ouirgane, ainsi qu’un espace provincial des Associations de développement au niveau Tahanaout.

Ces projets ont fait l'objet d'une visite effectuée par un groupe de journalistes marocains et africains pour s’informer des projets de l’INDH et leur impact positif sur les catégories cibles en suivant des explications qui mettent en exergue le caractère unique de l’expérience marocaine de développement.

Ainsi, Dar Al Oumouma à Asni permet d’offrir des services sanitaires et sociaux importants au profit des femmes enceintes durant la dernière semaine de grossesse et après l’accouchement.

Dans ce cadre, le délégué provincial du ministère de la Santé à Al Haouz, Fouad Mrabti, a fait savoir que Dar Al Oumouma, dont le coût global de sa réalisation s’est élevé à plus de 1,3 millions de dirhams (MDH), joue un rôle très important dans l’allégement de la souffrance des femmes rurales et contribue à l’amélioration des indicateurs relatifs à la santé de la mère, que ce soit en terme du taux des naissances ou en terme de réduction de mortalité maternelle et néonatale pendant l'accouchement.

La population de 8 communes rurales, notamment Asni, Moulay Ibrahim, Ouarghane, Imeghedal, bénéficie des services sanitaires et sociaux et de sensibilisation de cet établissement, a déclaré M. Mrabti à la MAP.

De son côté, la présidente de l’Association Dar Al Oumouma Asni, Fatima Akhouy, a indiqué que cette établissement sanitaire procure un espace d’accueil aux femmes enceintes issues des zones d'accès difficile en vue d’éviter les risques de mortalité maternelle pendant l’accouchement, ajoutant que depuis la création de Dar Al Oumouma en 2009, le nombre des bénéficiaires a atteint 4.274 femmes.

Quant à Dar Taliba dans le village de Ouirgane, il constitue un autre modèle d’intervention de l'INDH afin d’alléger les souffrances des filles scolarisées vivant dans des conditions difficiles.

A ce titre, le président de l’Association de Dar Taliba, Abdellatif Al Hader, a relevé que cet établissement a pour objectif de lutter contre la déperdition scolaire des filles issues des familles pauvres et vivant dans des villages enclavés, ajoutant que Dar Taliba permet à ces filles de poursuivre leurs études, en leur assurant des conditions favorables de scolarisation, l’hébergement et la restauration.

S’agissant des Associations rurales, l’Espace provincial des associations de développement au niveau de Tahanaout, profite à 2.800 associations opérant dans plusieurs activités, notamment dans la broderie et les produits du terroir.

Dans ce sens, le président de cet espace provincial, Abdellatif Jaidi, a indiqué que le but de cet espace associatif consiste à renforcer les capacités des acteurs associatifs dans la province et créer des partenariats en vue de leur faciliter l'accès aux Activités génératrices de revenus (AGR).

Pour sa part, la secrétaire de la coopérative Agiendis pour le développement forestier et agricole au niveau de la commune Ijoukak, Fatima Ait Abdelkarim, a fait savoir que le soutien financier accordé par l’INDH à cette coopérative, spécialisée dans la distillation des plantes médicinales et aromatiques, a permis à cette unité de distillation de s’équiper en matériaux modernes capables d’améliorer la qualité des produits et d’augmenter la rentabilité.

Et de noter que cette coopérative offre des opportunités d'emploi à 70 femmes en leur garantissant un revenu fixe et en leur assurant une indépendance économique et sociale.

Ce groupe de journalistes marocains et africains du Cameroun, Gabon, Togo, Mauritanie, Burkina Faso et Mali en visite dans plusieurs régions du Royaume, s’est informé des projets de l’INDH et leur impact positif sur les catégories cibles. Ces visites s’inscrivent dans le cadre des préparatifs à la rencontre d’échange d’expériences et d’expertises au service du développement humain durable en Afrique, prévue les 18 et 19 mai à Fès pour célébrer le 12-ème anniversaire de l’INDH lancée par SM le Roi Mohammed VI en 2005.