Participation de L'INDH au séminaire parlementaire organisé par la Chambre des Conseillers le 19 janvier 2017, sous le thème : "les ODD de 2030"

Date de l'évènement: 19-01-2017
Description
Participation de l'INDH au séminaire parlementaire organisé par la Chambre des Conseillers, le 19 janvier 2017 sous le thème : "les ODD de 2030 : Quels rôles pour le parlement ?"
Synthèse

Mme Nadira El Guermai, la coordinatrice nationale de l’INDH, a indiqué, le jeudi 19 janvier 2017 à Rabat, que l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a contribué d'une manière efficace à la réalisation de la totalité des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) au titre de l’année 2015 et à l’élaboration de la stratégie du développement durable à l’horizon 2030

Lors d’un séminaire parlementaire organisé par la Chambre des Conseillers sous le thème : "les ODD de 2030 : Quels rôles pour le parlement ?", Mme El Guermai a fait savoir que durant la période allant de 2005 à 2015, plus de 40.000 projets ont été mis en place, dont 8.300 générateurs de revenus, qui ont bénéficié à 10 millions de personnes dont 50% sont issus du milieu rural.

Elle a souligné, lors de cette rencontre organisée avec le soutien de l'institution "Westminster Foundation for Democracy" et la participation du Haut- Commissariat au Plan (HCP) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), que le plan du développement durable comprend 17 objectifs détaillés en 169 cibles, dont les différents constituants convergent avec les domaines d’intervention de l’INDH.

Concernant le premier ODD, qui consiste à éliminer l’extrême pauvreté et la faim, l'INDH a contribué à l’amélioration des indices liés à la lutte contre la pauvreté, la vulnérabilité et la réduction des disparités territoriales, étant donné que la moyenne globale de la pauvreté a passé de 9 à 4 %, selon les statistiques du HCP de l’année 2014.

L'INDH a permis l’intégration des porteurs de projets dans le tissu économique, a-t-elle relevé, ajoutant que 128.000 personnes ont bénéficié des activités génératrices de revenus (AGR), 257.000 femmes en situation difficile ont eu droit à la protection et à l’intégration sociale, outre 145.000 personnes en situation de handicap qui ont profité de plusieurs projets.

En ce qui est de la garantie de l’accès de tous à une éducation de qualité sur un pied d’égalité, l’INDH est parvenue, selon la coordinatrice nationale, à encourager la scolarisation et à réduire la déperdition scolaire notamment chez les filles par la mise en place de 1.020 bus de transport scolaire au profit de 221.000 élèves, et par l’accueil de 78.000 élèves par 1.270 maisons de l’étudiant et de l’étudiante.

En vue d’atteindre le 5ème ODD, celui de parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles, l’INDH a entrepris plusieurs mesures ayant touché en l’occurrence la garantie d’une véritable représentativité de la femme au niveau des outils de la gouvernance qui a atteint 21%, ainsi que la promotion des capacités des femmes et des filles par l’inauguration de 350 espaces d’apprentissage progressif et l’organisation d’activités de lutte contre l'analphabétisme chez les femmes.

S’agissant des efforts entrepris par l’INDH pour atteindre les 6ème, 7ème et 9ème ODD liés à la garantie d'accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau, Mme El Guermai a noté que celle-ci a appuyé et a mis en place un nombre de projets permettant à 200.000 familles l'accès au réseau d’assainissement et à 90.000 familles l'accès à l'électrification rurale, outre le désenclavement de 216.000 familles vivant dans des zones montagneuses.

Tous les programmes et les projets de l’INDH respectent, lors de leur réalisation, les critères internationaux liés au respect de l’environnement, a relevé la responsable, se félicitant des exploits positifs de l’INDH, qui lui ont permis de se classer, par la banque mondiale à la 3ème place, parmi 126 autres expériences internationales.

L’INDH œuvrera pour réaliser les ODD à l’horizon de 2030 à travers le renforcement de plusieurs moyens, a ajouté Nadira El Guermai, précisant qu’il s’agit essentiellement du renforcement de l’intégration économique et sociale chez les femmes et les jeunes en consolidant leur représentativité dans les centres de prise de décision, outre la multiplication des efforts pour lutter contre les disparités territoriales et sociales, notamment dans le milieu rural.

Elle a appelé dans ce sens à la nécessité d'assurer une meilleure convergence entre les plans et les programmes des différents acteurs et partenaires, d’adapter les ODD aux spécificités nationales et de généraliser les expériences réussies en la matière.

Les travaux de ce séminaire se sont penchés sur les acquis du Maroc en matière du développement durable, les enjeux de la réussite de ces ODD, outre le rôle du parlement dans la réalisation du développement durable.

Photothéque
Participation de L'INDH au séminaire parlementaire organisé par la Chambre des Conseillers le 19 janvier 2017, sous le thème : "les ODD de 2030"